Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le magnifique morceau de KDD

A la mémoire de Betty Shabazz, veuve de Malcolm X, morte le 23 juin 1997. Deux mois avant  Diana. KDD dédie en fait ce morceau "à toutes les mères, à toutes les militantes, à toutes les femmes courageuses".



Derrière un homme, une femme
Donne ses joies, ses larmes
Partage le courage
Traverse l'orage et la rage
Femme de militant, sans Palace ni Hilton
Entend les cris de sa nation, pas ceux des Rollings Stones
Dame de terrain, traverse le feu sans se brûler
Elle connait les chants de guerre pour cultiver la paix
Reine des belles imaculées
Pour partager ta haine figée
Quand ton mari s'est fait tirer
Aujourd'hui c'est toi qui part
Briller au loin comme les lumières d'un phare
Briller plus haut, plus fort qu'une star
C'est toi qui part
Les Blacks américains orphelins de l'Histoire
On t'a jamais perdu, une perle rare
Passe le bonjour à Malcolm de ma part
A Newton, Martin Luther
Dis-leur que Mandela n'est plus au mitard
Et que l'on garde l'espoir
Betty Shabazz ton nom est gravé dans l'histoire.

(Refrain:)
Une princesse est morte
Sans flashes ni escorte
Sans bougie dans le vent
Sans rose devant sa porte
Une princesse est morte
Une femme de cœur, une femme forte
Morte, sans flashes ni escorte.

A travers les flammes, le sang et les bombes
Alger succombe et tes fils tombent dans les tombes
La mort effleure, ton cœur flambe quand tes filles tremblent
Tu lèves les mains au ciel, pieds nus dans les cendres
Dernier rayon de soleil sur ta djellaba
Premiers coups de feu, la terreur fait ses premiers pas
Ta tête est sous contrat, ta vie est un combat
Ils ont pointé le doigt sur toi les démons de Balla
Quand le jour se lève, tu comptes les morts autour de toi
Chasses les vautours sur ton toit
Tu pries et gardes la foi
Vies de tes propres lois
Avec les instits, les avocats
Manifeste pour la paix et pour tes droits
Pas de château ni de marbre
Jeune femme des sables
Tu graves tes rêves et élèves tes gosses avec des fables
Et tu t'éteinds comme une bougie
Tuée par le massacre en Algérie.

(Refrain)

Toutes les mères sont des princesses qui sans cesse
Donnent de l'amour aux vies qui naissent et disparaissent
Aux yeux d'un enfant, le deuxième nom de maman c'est Dieu
Qui peut plus qu'une mère forger l'esprit d'un homme sérieux ?
Au sein d'une famille, royale ou pas, son amour vrille
Pas besoin de diamants ou de caisse à elle-seule, elle brille
Elle apporte la joie, amène le souffle infini
Règne telle une reine sur le sentier de la vie
Des princesses meurent tous les jours
Les cœurs se croisent pour toujours
Qui sont ces femmes qui dans ce monde ont bougé les tours ?
Qui sont celles qui pour une cause ont brisé les montagnes ?
Qui sont celles qui ont connu les flammes ?
Fortes, au sein des souffrances et des douleurs
A travers les nations, les époques et les couleurs
Combattantes, militantes ou bien mères tout simplement
Des larmes coulent quand vos âmes s'en vont dans le vent.

(Refrain)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Vaysse 09/01/2008 08:33

Le gif animé du commentaire de Tigresse me plaît assez, genre taureau compulsif golri ...Le texte et le morceau de KDD sont "fabulous".Inspire t'en, Sevan ... to improve your "sel"Brother

Tigresse 29/08/2007 15:06

ET CELLE _CI  JE TROUVE AUSSI .MAIS  IL Y A LONGTEMPS CAR POUR DANSER TU NE TI MAIS PLUS 

Moa 28/08/2007 07:08

Hello J'YVAIS ;-)Belles paroles et hommage.Vive les femmes!Bonne journée à toâ.

jyvais 28/08/2007 12:15

Pareillement !