Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Jean Vaysse

Il ne fait pour moi pas l’ombre d’un doute que le fait d’accéder aux Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) serait un « plus » pour de nombreuses TPE, à commencer par les commerçants et artisans. Encore faut-il s’équiper correctement en matériel et logiciels adaptés. Cela dépend des besoins et des compétences de chacun. Ce qui passe par une capacité de les évaluer : initiation, accompagnement, etc. Joël le démontre et l’illustre de façon pertinente dans son commentaire (voir mon article précédent sur le même sujet et en profiter pour lire son article en visitant son site).
 
Mettons que le programme « passeport pour l’économie numérique » peut être une incitation à se lancer. Admettons que si 200 000 entreprises franchissent le pas dans les deux ans, comme l’espère le Ministre, ce sera quelque chose de positif.
 
Mais revenons sur ma question initiale pour la préciser : qui profitera de ce programme ? Ceux qui se lanceront dans le numérique ? Certainement, pourvu qu’ils trouvent à l’occasion les conseils nécessaires, les moyens de s’équiper et le temps (celui de la formation, celui de l’utilisation de ces technologies). Il y a au passage de forts risques d’échecs car coiffeur, boucher et plombier n’ont pas un budget à rallonge et le temps leur est compté pour exercer leurs compétences de base.
 
En tout cas le programme sera profitable pour l’ensemble de la « filière informatique » : vente d’équipements, de logiciels et de formations seront stimulées et aidées dans le cadre du projet.
 
On peut voir là aussi un gros gisement d’heures de travail et d’emplois à créer dans les services d’aide au fonctionnement de ce matériel (création et entretien de sites et de blogs, par exemple). Ceux qui se feront aider obtiendront certainement de meilleurs résultats que les autres.
 
Donc de nombreuses TPE devraient profiter de ce programme : celles d’abord qui travaillent dans ce secteur. Ce dont je ne saurai me plaindre, étant donné les objectifs que j’affiche sur ce site.
 
Et déjà les producteurs des 40 spots télévisés les « Entreprenautes », et les télévisions qui les ont diffusés, ont bénéficié de l’opération.
 
Nous y reviendrons.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article