Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Jean Vaysse

 
Ce qui fait la grande différence -au-delà de la forme et du support matériel en tant que tels- entre une publication sur internet et un journal papier, ce sont les liens (dynamiques) et les commentaires.
On sait qu'un « lecteur-papier » lit en « zig-zag », c'est à dire une ligne après l'autre, en en sautant une ou deux de temps en temps. Et qu'un « lecteur internet » lit en diagonale, c'est à dire qu'il ne s'arrête que quand un titre, un passage, une image arrête son attention. Les liens et les commentaires sont précisément de tels éléments, capteurs (ou non) d'attention.

Toute la spécificité d'une publication sur le net se trouve précisément dans ces liens qui peuvent être inclus dans le corps même des articles (et pas seulement dans les « listes » marginales). Le lien attire l'attention par le choix d'une police et couleur de caractères qui tranchent avec le contexte, par le changement qui s'opère au survol de la souris et par l'apparition éventuelle d'une « info bulle » (que l'on écrit title= »... » dans le code source en HTML).

Le but est que le lecteur clique sur le lien. Il quitte alors votre page web (la page courante) pour se retrouver ailleurs (dans une de vos autres pages, sur un de vos autres sites ou sur le site internet réalisé par quelqu'un d'autre).

Ainsi le blogorédacteur, réputé a priori égocentrique, devient altruiste : il se préoccupe de l'intérêt du lecteur avant tout, et l'invite même à aller voir ailleurs si c'est mieux...

Cet altruisme de circonstances est en même temps une action tactique : sur le web, « la gratuité est payante! ». Par une réciprocité quasi-évangélique, il existe un effet « donne et tu recevras au centuple... ». Exemple : j'inscris le blog de G. sur mon Annuaire. G. gagne ainsi de nouveaux lecteurs potentiels et me remercie en inscrivant d'autres sites dans ledit annuaire. Je retrourne alors voir son site et découvrir en lien vers le blog de M., que je trouve passionnant et que j'inscris à son tour. C'est ainsi que D. clique sur le lien de M. et fait un article à ce sujet sur son blog. Les lecteurs constatent alors que mon annuaire est utile et...etc.

C'est pourquoi la plupart des blogueurs pratiquent ce qu'on appelle « l'échange de liens » : tu m'inscris dans ta liste et j'en fais autant. Pour ma part, je n'inscris que les liens qui me plaisent et la réciprocité n'est pas oblgatoire : mais vous direz que c'est une forme de coquetterie...

Conclusion : il vous reste à cliquer sur le lien « commentaire » à la fin de cet article et à donner votre avis. N'hésitez pas à remplir la case «URL de mon site » et vous recevrez à votre tour la visite de mes lecteurs!
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article