Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Jean Vaysse

 
ELYSEE 2007 : LE SCOOP !

Fin de la saison 1 du feuilleton « Elysée 2007 ». Les deux principaux acteurs, Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal commencent à lasser le spectateur, car leur duo au sommet, trop prévisible, ne laisse plus aucun suspens... La production de la série avait été bien avisée, malgré toute sa réticence initiale, d'accepter que le rôle du « troisième homme » soit repris par François Bayrou, le plus crédible dans ce répertoire.

On se souvient que jyvais, qui n'est ni politologue ni prévisionniste de métier, avait avancé les noms de Ségolène Royal (comme candidate PS) et de Bayrou (comme accédant possible au second tour) dès l'été 2005, sans pour autant prévoir la montée en puissance de Nicolas Sarkozy : pas si mal, paraît-il, pour un amateur. Début décembre 2006, il avait parié ouvertement sur l'envol prochain de la candidature Bayrou : touché !

Force est de constater que les plus avisés des commentateurs sérieux gardent un silence prudent sur le prime time de la saison 2 d'« Elysée 2007 ». Ils préfèrent passer à côté du scoop que de hasarder une prévision sans certitude suffisante car leur crédibilité professionnelle est en jeu. IL est plus facile, c'est vrai, de prévoir le passé que l'avenir! La Pythie, dit-on, vient en mangeant...ses propres enfants...

Nous apprendrons certainement dans les prochains jours que la saison 2 commence par un coup d'éclat : la « jospinisation1 » d'un des deux premiers rôles de la saison 1, je veux parler de Nicolas Sarkozy. Pour l'insant les prudents préfèrent débattre sur les difficultés de Ségolène Royal.

Qui est le candidat surprise qui va troubler les médias et les politiques? Qui va soudainement relancer l'intérêt de la série « Elysée 2007 »? Le nom est sur toutes les lèvres. Le bruit se répand à la façon des grandes rumeurs. Certains avaient sauté sur le spam/canulard/ballon d'essai lancé par un certain Jean Dupont domicilié dans une inexistante « rue de Chine » sise à Paris 7ème arrondissement...

Le candidat qu'on n'attendait plus est Jacques Chirac. Nicolas Hulot n'avait, en fait, pas besoin de se présenter car son Crédo écologique (qui a reçu l'aval d'un grand nombre de candidats déclarés) sera repris dans son intégralité, comme élément clé du programme présidentiel 2007, par l'actuel hôte de l'Elysée en personne.

Si toutefois Jacques Chirac renonçait, que de moqueries en perspective pour celui qui dénonçait hier encore, lors de la clôture de la conférence internationale "citoyens de la terre", un « certain libéralisme ambiant qui permet d'excuser tous les abus ». L'humanité est en danger, par suite du réchauffement climatique et il est irresponsable de ne pas s'engager dans cette bataille difficile mais vitale. Mettant en garde contre les méfaits d'un « certain libéralisme », le futur candidat précsiait : « Il y a un certain nombre de gens qui estiment que les principes du libéralisme sont des principes intouchables (...) C'est un sujet qui est agaçant de voir qu'on n'arrive pas à progresser suffisamment sérieusement ».Tout le monde voit bien qui, en France, parmi les Candidats phares de la saison 1 d'« Elysée 2007 » est particulièrement vis é : celui d'abord auquel renvoit mystérieusement l'adresse internet qui a succédé à jacques-chirac.org, la tout aussi surprenante chirac.com!

Réponse le 11 février?

1Élimination inattendue du second tour suite à une désaffection de son propre camp.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article