Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Jean Vaysse

Franois_bayrou_2La campagne de l'élection présidentielle de 2007 ouvre un vaste domaine de réflexion quels que soient par ailleurs nos opinions politiques, nos choix en tant que citoyens.

Il ne s'agit de prétendre ni à une illusoire « objectivité » ni à l'apolitisme mais  à une lecture aussi distanciée que possible sachant bien qu'autant celui qui écrit que celui qui lit a ses propres positions.
 
Une lecture efficace des messages qui nous sont présentés peut aider à anticiper et à prévoir les évolutions possibles. C'est ainsi que j'ai pu annoncer depuis des mois (ainsi que Chouchou de Canteleu) que François Bayrou ferait bientôt 17% dans les sondages. De la même façon, à la question qui sera le prochain Président, je répondrai aujourd'hui : « François Bayrou probablement ». Voici pourquoi.

Le duo de tête reste depuis 2006 Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal mais une majorité de Français voient très bien François Bayrou comme futur Président.

Les électeurs veulent du changement et en même temps redoutent une déstabilisation. L'attitude du corps électoral est à la fois « conservatrice » et « révolutionnaire ».François Bayrou se fût-il avant tout affirmé comme « centriste » classique, ni révolutionnaire ni conservateur donc, qu'il se fût aliéné son potentiel électoral. Au contraire, attitude particulièrement intelligente, François Bayrou se déclare à la fois révolutionnaire et conservateur
 
Il est probable que François Bayrou soit notre prochain Président. Mais probable ne veut pas dire certain. Plusieurs étapes restent à franchir. Et quelques difficultés de fond restent à résoudre.

Un premier obstacle est Jean-Marie Le Pen, pour l'instant distancé, mais que les dirigeants des deux camps dominants préféreraient devoir affronter au second tour pour avoir la victoire assurée comme en 2002 Autre obstacle : le passage de la position de « troisième homme » à celle de second. Cela nécessite de poursuivre un parcours « sans faute » pour l'instant bien engagé.

Au-delà de ces obstacles qui ne sont pas insurmontables, les vrais problèmes demeurent. D’abord celui de la future majorité à l'assemblée. Mais est-il nécessaire de truster tous les postes éligibles et imposer la loi du parti majoritaire ?

Plus grave est la question soulevée récemment par le gaulliste Dupont-Aignan dans l'hebdomadaire Marianne se déclarant cent pour cent d'accord avec F. Bayrou sur tous les sujets...sauf un : l'Europe

Pour ne pas compromettre sa probable victoire, François Bayrou est dans la quasi-obligation de transformer son « avantage » européen (qui est en même temps son talon d'Achille) en un atout gagnant. Telle qu'elle est, l'Union Européenne n'est ni démocratique dans son fonctionnement, ni sociale dans ses choix. Elle ne satisfait vraiment personne. 
 
François Bayrou sera probablement le prochain Président mais il faudrait pour cela qu'il devienne le champion proclamé d'une véritable « Révolution » au niveau européen. Est-ce possible ?
(NB : cet article est un résumé de celui que j'ai publié sur mon blog Média-critique à consulter pour une argumentation plus détaillée)
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

chouchou 23/02/2007 22:52

Si vos si magnifiques sculptures ne captaient pas autant mon regard, aurais-je pu convenablement me concentré sur le sujet..
à plus -:)

Jean Vaysse 24/02/2007 23:04

je ne connais malheureusement pas le nom du sculpteur !