Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Jean Vaysse


PATRICK COUTON : UN TRADUCTEUR
AU TABLEAU D'HONNEUR


Traducteur de l'anglais au français des 28 tomes (sur 30) publiés en France des « Annales du disque-monde » de Terry Pratchett.

La prose éclatante d'humour et d'invention de Pratchett est vraiment intraduisible car elle joue sur les sonorités, sur les vocables propres à la langue de Shakespeare et sur les noms propres, de personnes, de lieux...

Et pourtant Patrick Couton a le génie de transposer tout le lexique personnel de Pratchett en un brillant équivalent francophone, de jouer "à la façon de" l'auteur britanique sur la langue de Molière.

C'est pourquoi Patrick Couton, traducteur maintes fois honoré pour ses prouesses, avait sa place au tableau d'honneur d'un blog (Lie tes ratures) voué à l'humour et aux jeux de mots, dont le titre est lui-même une traduction transposée dans le même esprit ...

"Litter-ature", de l'anglais "litter" signifiant déchets (ceux qu'on trouve dans une poubelle), c'est ainsi que le truculent Lewis Carroll, l'auteur d'Alice aux pays des merveilles, désignait la littérature. Un monceau de déchets, des débris de vie, des restes de réalité, mais agencés de telle façon qu'ils constituent une oeuvre, une beauté, une création.

Pour rendre compte de cela en langue française, il faut toute une explication, celle du paragraphe précédent et de celui-ci réunis, car la traduction française du mot "litter"n'a aucune sonorité commune avec le mot littérature. Or le traducteur ne doit pas seulement "rendre compte", il doit rendre.

D'où l'idée de l'auteur de ce blog de rendre "litter-ature" par "lie-tes-ratures". La lie-tes-ratures agence et valorise des ratures, des déchets d'écriture.

Qui dit mieux? Essayez à votre tour de jouer sur les mots d'une langue à l'autre ou faites nous part de votre transposition préférée glanée au hasard de vos lectures. Merci d'avance!
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article